Titre: Nouveau Festin
Date: 08/10/17

Dimanche 8 octobre 2017 à 18h, rendez-vous dans la cuisine du Wonder/Liebert pour recevoir le partage d'une forme expérimentale de la recherche du plaisir.
Il y aura de la musique, et de la nourriture. Des concerts inédits, écrits pour l'occasion, alliés à des recettes sur mesure. Des saveurs et des sons faits pour se répondre qui, espérons-le, nous rapprocheront de la béatitude Elysienne des semidieux. 

Bacchusiens en tous genres, prenez vos places. Il y en a peu, car nous aurons besoin d'être hors des foules. Le prix d'une place comprend le repas qui sera servi au fil de la soirée et des concerts.

Evènement compatible avec la gueule de bois.

Programme :
JA JA VOILÀ - voix, fumée, alcool, extraits de thé.
Léo Hoffsaes & Loto Retina, avec Raphael Desmarets - guitares (x3).
Gigi Metroroso & Bultromé - bandes magnétisées, studio, composants électroniques, épices.
Rallye mondain - TB303 (27%), TR808, dessins animés, muesli, micro-doses.
+ passage de sons par Oï les Ox

Repas conçus par la Cuisine Sauvage
Prix : 10€ 

(Comprend le repas complet. Version végétarienne sur demande.)
/! réservation obligatoire sur Internet
(on est obligés à cause des repas à prévoir :) )

"Mais, concluant, je dis et mantiens qu'il n'y a tel torchecul que d'un oison bien duveteux, pourvu qu'on lui tienne la tête entre les jambes. Et m'en croyez sur mon honneur. Car vous sentez au trou du cul une volupté mirifique, tant par la douceur de son duvet que par la chaleur temperée de l'oison, laquelle facilement est communiquée au boyau culier et autres intestines, jusqu'à venir à la région du cœur et du cerveau. Et ne pensez que la béatitude des héros et semidieux, qui sont par les Champs Elysiens, sait en leur asphodele, ou ambrosie, ou nectar, comme disent ces vieilles ici. Elle est (selon mon opinion) en ce qu'ils se torchent le cul d'un oison."
- Gargantua, 1534 après J-C.

Modernes, nous laisserons les oisons en paix. À défaut de torcher des culs, nous associerons des sens. Dans les détails, nous tenterons d'être généreux. Dans l'intimité, nous offrirons de nouvelles façons d'apprécier nos panses et nos tympans.


ARCHIVE